Poèsie

Publié le par case

 texte

 

les pétales délicats d'une fleur, au couchant flottent sur l'étang pétrifié.
leur couleurs sont brûlantes comme les larmes de glace sur ma peau gelée.
la brise légère m'apporte leur fragrance au combien enivrante et sucrée.
je respire a plein nez leur douces poésies pleine de murmures secrets.

j'ouvre alors les yeux sur ce monde vide et froid prive de sa beauté.
paysages désertiques balayés par l'absence, me laissant échoué .
dans la crique de l'oubli tel le vaisseau fantôme aux voiles déchirées.
j'avance dans la nuit le regard perdu sur une flamme a jamais éloignée.

j'ouvre alors mon poing laissant le vent glacé les pétales emporter.
vers ce lointain pays gorgé du miel de l'espoir ou vivent les fées.
j'observe leur envol un sourire sur mes lèvres que le vent a séchées.
au fond de mes yeux brille la lumière rougeoyante d'un soleil au couché.

la mort de ses doigts gourd me saisi, endormi sur la grande plaine d'acier.
ses yeux doux pleins de tristesse contemplent mon âme et son brasier.
ce feu inextinguible qui me consuma tel mon Némesis particulier.
le feu m'enflamme, me brûle de l'intérieur sort de mes yeux, homme de papier.

je m'envole vers les étoiles, oiseau de légendes aux ailes enflammées.
je m'éveille d'un long rêve sur le tapis vert de tes yeux couleur foret
accroché a ton sourire angélique et magique qui me fait oublier
que les pétales délicats d'une fleur, flottent sur l'étang pétrifié.

Publié dans Textes

Commenter cet article

Pastelle 20/05/2010 22:12


Wow ! Tu poétises aussi ?
C'est d'autant plus savoureux je dois dire lorsqu'on a dans la tête le souvenir de ton dernier auto portrait... ;)


case 20/05/2010 22:27



c'est rare ,)


lol ca aussi c'est rare ^^



Eoghan 20/05/2010 14:37


Très joli
Toutes mes félicitations :)


case 20/05/2010 20:12



bah tu l'a deja lue celle la ,) sur le fofo des larmes ^^



Lafo 15/05/2010 08:59


joli voyage, homme de papier !...


case 15/05/2010 11:08



merci ,)